Rechercher un magasin

Découvrons notre conseil pépite...

Comment composer son plateau de fromages ?

Comment composer son plateau de fromages ?

Grand classique de la gastronomie française, le plateau de fromages est souvent synonyme de moment de partage en famille ou entre amis, de gourmandise et surtout de découverte des terroirs régionaux. Alors, pour vous aider à composer le plus beau et délicieux plateau de fromages, So.bio sort sa planche de bois et vous donne quelques conseils indispensables pour une réalisation simple mais toujours dans les règles de l’art !

1/ Comment choisir sa quantité de fromage ?

La quantité dépendra bien sûr du nombre d’invités, mais surtout, de la place que vous souhaitez donner à votre plateau dans le repas :
– Pour un plateau de « fin de repas », comptez environ 80g par invité 
– Pour un « plateau apéritif », 200 g par convive.

2/ Comment définir le nombre de fromages à choisir ?

La règle d’or est d’associer 3, 5 à 7 fromages (nombre impair uniquement). Pourquoi ? Comme pour les bouquets de fleurs, pour ne pas donner un effet trop volumineux. Pour le choix, on se fait plaisir ! de familles et de terroirs différents afin de proposer différentes textures :

– Fromage à pâte pressée cuite : Comté, Abondance, tomme de Savoie, Cheddar… 
– Fromages à pâte pressée non-cuite: Reblochon, Saint-Nectaire, Ossau-Iraty et autre fromage basque, Cantal, Cheddar, Manchego …
– Fromages bleus ou à pâte persillée : fourme d’Ambert, Roquefort, bleu d’Auvergne, Gorgonzola… 
– Fromages à pâte molle à croûte fleurie : Camembert, Brie…
– Fromages à pâte molle à croûte lavée : Munster, Maroilles,  
– Fromages de chèvre : Cabécou, Crottin, Pélardon, Rocamadour…

Une femme enceinte est parmi vos convives ?

Bonne nouvelle, il existe une multitude de fromages savoureux et sans risque à retrouver au rayon tradition de votre magasin So.bio préféré :
-La Tome de pays
-Le Cantal doux
-L’Agasse de brebis (du Larzac)

Mais aussi, la Mimolette, le Cheddar et le Gouda (du vieux au jeune) …sont quelques exemples de fromages pasteurisés et/ou thermisés (lait cru porté à ébullition à une température entre 57 et 68°C afin de détruire certains germes pathogènes comme la Listéria) qui régaleront les futures mamans et leur bébé, sans aucune frustration !

3/ Comment choisir les bons accompagnements ?

Comme pour le choix des fromages, la règle principale est la qualité du produit ! Pour sublimer vos fromages et décupler vos sensations gustatives, agrémentez votre plateau de produits de qualité :

Fruits secs : noix, noisettes, amandes…à associer avec les fromages à pâte persillée ou des fromages bleus.

Fruits frais : en fonction de la saisonnalité, les lamelles de poires ou de pommes (pour les fruits d’hiver) mais aussi le melon, le raisin, les figues, les fruits rouges…se marieront parfaitement avec les fromages de chèvre.

Confit d’oignons au vinaigre balsamique ou de confitures telles que la griotte si vous proposez un fromage des Pyrénées et autres fromages à pâte pressée cuite.

Et côté pain ?

Pour garder l’équilibre, le pain de campagne est le pain idéal qui accompagnera l’ensemble des fromages.

Pour les fromages à pâte persillée : les pains de seigle ou aux fruits s’accorderont à merveille.

Pour les fromages à pâte pressée cuite, on opte pour les pains aux noix et pour les fromages frais les pains aux olives ou figues s’acoquineront parfaitement.

4/ Quel type de plateau choisir ?

Dirigez-vous vers des plats en matière naturelle : le verre, l’osier, le bois ou la céramique sont très plébiscités ! Evitez le métal (inox ou argent) qui a tendance à altérer le goût du fromage…

5/ Comment disposer les fromages sur le plateau ?

Pour une meilleure dégustation, on consomme les fromages dans un ordre croissant d’intensité, c’est-à-dire du plus doux au plus fort. En cas de doute, disposez les fromages les plus clairs au plus foncés et terminer par les bleus.

Vous pouvez donc les placer dans cet ordre sur le plateau, en ligne ou en cercle dans le sens des aiguilles d’une montre.

6/ Comment découper les fromages ?

Pour les perfectionnistes, un fromage se découpe avec un couteau passé à l’eau chaude puis essuyé. Il faudra prévoir aussi de sortir son service à couteau de fromage pour en disposer autant que de familles présentées et éviter le mélange des saveurs.

Saviez-vous que la découpe des fromages influence leur goût et leur texture ? En effet, un fromage est plus crémeux au centre, et plus prononcé vers le talon. La règle à retenir est d’équilibrer les parts entre le centre et le talon du fromage.

Mais si vous n’êtes pas très à l’aise avec la technique de découpe, pas de panique, il suffit de venir dans votre magasin So.bio au rayon crèmerie, pour profiter du savoir-faire des équipes So.bio et assister à la découpe du fromage sous vos yeux !