À noter

Nous sommes heureux de vous annoncer l'ouverture de notre nouveau So.bio à Toulouse le jeudi 28 février.

Retrouvez-nous dans ce nouvel espace Route d'Espagne, face à l'Oncopole ou par téléphone au 05 34 51 01 01.

L'Équipe So.bio Toulouse vous accueille du lundi au samedi de 9h30 à 19h30 sans interruption.

À très bientôt.

Le Kiwi du Sud-Ouest

À découvrir

  Le kiwi, un produit français ? Certains ont du mal à s’y habituer, mais le kiwi est bel et bien désormais un produit local. Originaire de Chine, puis importé en Nouvelle-Zélande, le kiwi bio du Sud-Ouest a pris racine il y a près d’un demi-siècle dans la vallée de l’Adour, dans le Sud-Est des Landes. Depuis, sa culture s’est étendue sur l’ensemble du territoire aquitain. Avec des sols riches, un climat doux océanique et très peu de gel, le Sud-Ouest apporte des conditions climatiques idéales pour le kiwi. Il est récolté en novembre-décembre et se consomme jusqu’en mai. Il apporte ainsi à notre organisme la vitamine C dont il a besoin pour affronter l’hiver (7 fois plus de vitamine C que dans le citron !).

Nos producteurs régionaux : Nous travaillons avec des exploitations familiales dont l’approvisionnement n’est pas toujours régulier. Afin de garantir à nos clients la présence de Kiwi du Sud-Ouest dans nos rayons, nous nous approvisionnons auprès de plusieurs producteurs du Béarn, des Landes et de Dordogne. Le témoignage de Frédéric LOUIS illustre bien l’état d’esprit dans lequel travaillent ces exploitations :

« Je suis en bio depuis 1999, sur une SAU de 45 hectares dont 11 hectares de ver­ger (9 de kiwi et 2 de pomme). Mon verger de kiwi est situé dans une zone de coteaux du Béarn « le Vic Bilh », ce qui signifie « le vieux pays » en béarnais, dans des terres fortes et argileuses, cela donne au fruit une haute qualité gustative, il faut savoir que la qualité du sol influe directement sur la qualité du fruit. Mes arbres sont protégés par du filet paragrêle et je contrôle régulièrement l’irrigation ce qui permet aux fruits de pousser plus régulièrement. Ma femme travaille avec moi sur l’exploitation et nous avons 2 sa­lariés permanents, plus les saisonniers pour la récolte. Concernant le taux de sucre à la récolte, j’attends qu’il soit à 7,5 ° brix (la norme est à 6,2) afin d’avoir un fruit équilibré qui aura une bonne tenue à la conservation ainsi qu’une qualité gustative optimale. »

Newsletter

C’est la lactase, une enzyme digestive, qui permet aux nourrissons de digérer...

Les bienfaits des fruits et légumes pour la santé ont largement été...

Depuis quelques années, les vins sans sulfite ont pris place dans les magasins bio....

Pour une vingtaine de bouchées : 250 g de carottes - 1 petite échalote -...